Accueil

Plan -Photos Tarifs Accès La Région Activités Partenaires

LALBENQUE

AU COEUR DES GRANDS SITES
 MIDI PYRENEES
DANS LE PARC NATUREL REGIONAL DES CAUSSES DU QUERCY
CLIQUEZ SUR LES

PHOTOS ET VISITEZ LES

 GRANDS SITES

LE LOT,  UNE SURPRISE
A CHAQUE PAS
RICHE D'UN PATRIMOINE RURAL

 

 

Rocamadour  

Saint Cirq Lapopie

  Conques
         

CAPITALE DE LA TRUFFE NOIRE DU QUERCY
Moissac   Figeac
   
Cahors   Découvrez la truffe noire du Quercy   Cordes sur Ciel
    site en cours de réalisation
  Toulouse   Albi  
copyright: CRT Midi Pyrénées - Dominique VIET
 
LE PARC NATUREL DES CAUSSES DU QUERCY
       
LES CAUSSES DU QUERCY   LE QUERCY BLANC
       
   

 

 

Les paysages des Causses du Quercy apparaissent comme un ensemble naturel harmonieux, dont l’Homme a su dompter les caprices et préserver les richesses patrimoniales.

Au fil du temps, sous l’action incessante de l’eau, sont nées des falaises, des dolines, des grottes, des gouffres… Mais c’est en sous-sol que ce que l’on appelle le "karst" prend toute sa dimension avec un immense réseau souterrain de galeries et de rivières.

La main de l’Homme est également omniprésente depuis des millénaires à travers les grottes préhistoriques, les dolmens, les voies gallo-romaines, les châteaux des Anglais… et bien sûr, à travers des éléments plus récents et particulièrement typiques : nos murets en pierre sèche, nos cazelles, nos gariottes, nos lavoirs

Mais la spécificité du Parc naturel régional des Causses du Quercy ne s’arrête pas là puisqu’il s’est en effet vu doté d’un atout exceptionnel qu’il s’emploie à préserver et à valoriser : en son centre, sur une trentaine de km2 on peut observer le ciel nocturne le plus "pur" de France (la pollution lumineuse est y la plus faible). Alors, à vos lunettes et bonne contemplation !

 

Du sud de la vallée du Lot (aux environs des communes de Lalbenque et de Cieurac) jusqu'à la vallée de la Garonne, s’étale le Quercy Blanc.

Pourquoi ce nom ? En raison de la blancheur crayeuse de son sol calcaire.

A la différence des causses quercynois, on observe un marquage beaucoup plus léger des vallées. Collines, rare présence de bois, vergers et exploitation intense de la terre le caractérisent. Il s’agit plutôt d’un paysage agricole au sud et voué à la trufficulture au nord.

Ce changement « physique » est lié aux sols marneux qui composent en grande partie le Quercy blanc. 
Ceux-ci ont la particularité de retenir l’eau des pluies abondantes au printemps, même si l’été leur surface s’assèche fortement. 
Cette humidité temporaire permet même le développement d’espèces que l’on trouve habituellement dans les zones humides, voire méditerranéennes : l’Aphyllante de Montpellier ou le Plantain serpentin.

LE MONDE SOUTERRAIN

 

Les Causses du Quercy sont constitués de plateaux calcaires. Le travail de l’eau (karstification) au cours des temps géologiques a contribué au creusement de nombreuses igues et rivières souterraines, grottes et abris sous roches.

Ce "monde souterrain" fait partie des patrimoines encore peu connus du Parc naturel régional des Causses du Quercy. 
Certaines grottes abritent des gisements paléontologiques hors du commun (Phosphatières du Quercy). 
D’autres ont été habitées par l’homme dès la Préhistoire (grottes ornées). Elles restent un milieu naturel (faune, minéralogie) à part.

 

Les phosphatières
du cloup d'aural


 

Quant à l’eau, si rare en surface, elle continue à se faire un chemin dans les entrailles de la roche pour rejoindre une multitude d’émergences ("sources") qui alimentent en eau potable plus de 80% de la population du département.